jeudi 26 octobre 2017

Beautiful Idols, tome 1: Rivalité d'Alyson Noël


Beautiful Idols, tome 1: Rivalité
Alyson Noël
Harper Collins
390 pages

A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un…
Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops.
Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice.
Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star.
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.
Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…



Alors, que dire? De ce roman, j'en avais entendu que de bonnes critiques, et même si j'avais beaucoup d'appréhensions, je m'attendais à quelque chose, quelque chose de gros. Peut-être un peu trop, malheureusement, parce que même si j'ai aimé ma lecture, et que j'ai passé un bon moment en compagnie de Rivalité, mes attentes n'ont pas été entièrement comblées. 

Je m'attendais à un roman addictif, où l'action coule à flot et où il se passe mille et une péripéties trépidantes qui mettent nos personnages dans des situations inhabituelles. J'ai été un peu déçue de ce côté-là, puisque malgré que nos personnages passent par beaucoup d’événements, il n'en reste pas moins que je n'ai pas trouvé cette lecture addictive. Ce qui a été le plus dur pour moi, ça a été d'avoir de la difficulté à vouloir le lire, par contre, une fois que j'avais tourné quelques pages, ça ne manquait jamais: je pouvais difficilement décrocher. Par contre, je devais vraiment me ''forcer'' pour ouvrir le livre, et ça a vraiment retardé ma lecture, je crois. 

Malgré ce bémol, je dois avouer que ce roman ne m'a pas laissé de marbre. Les personnages, bien que je ne me sois pas retrouvée en eux et qu'ils m'ont plutôt parus comme étant des personnages qu'on aime bien suivre, mais auxquels on ne voudrait jamais ressembler, ont fait la force de ce roman. Trois personnages principaux bien différents, mais tous là pour la même gloire, gloire qui finit par les rapprocher, sans vraiment qu'ils y consentent. L'histoire et les événements qui surgissent au fils des pages les rassemblent, et les font collaborer, tout en gardant une part de rivalité et de concurrence bien réelle. 

Finalement, les cent dernières pages, pour leur part, m'ont vraiment rendue folle. J'avais juste envie de savoir le quoi du qui du pourquoi du comment, tout en élaborant des théories dans ma tête, et à chaque fois, je me disais que ça ne pouvait pas être ça. Et puis ensuite, la fin m'a jeté par terre, complètement, et j'avais envie de crier pleins de trucs à la fois, ou de frapper le roman pour qu'il me donne des réponses (je suis saine d'esprit, ne vous inquiétez pas).

En bref, c'est un roman qui a ses forces et ses faiblesses. J'en attendais peut-être trop, mais je dois dire que je suis tout de même sortie de ma lecture avec l'envie pressante de me jeter sur la suite - une suite qui promet! Si vous aimez les romans où les mystères se mêlent à une concurrence malsaine et à une atmosphère grandiose d'Hollywood, je vous conseille ce roman vivement. 

Un énorme merci à Hachette Canada pour ce bel envoi ♥

1 commentaire:

  1. Belle chronique ! Malgré tout, j'avais ce livre dans ma PAL mais je m'en suis débarrassé car il ne me tentait plus.. :)

    RépondreSupprimer