jeudi 26 octobre 2017

Azura, tome 1: La légende des pierres de Marie-Frédérique Poirier


Azura, tome 1: La légende des pierres
Marie-Frédérique Poirier
Luzerne Rousse
297 pages

Attristée de la mort de son grand-père, Azura se voit remettre un drôle d’héritage : plusieurs lettres lui étant adressées, ainsi qu’une grande enveloppe contenant plusieurs items.
Son grand-père, à travers ses dernières volontés, lui donne une quête qui poussera Azura à se dépasser. Pour respecter le souhait de Victor Lapierre, sa petite fille n’aura d’autre choix que de se lancer tête première dans une aventure hors du commun, afin d’établir la justice et la démocratie dans le Monde Parallèle.
La jeune femme devra trouver les cinq Pierres d’Azur qui permettront de révéler le mystérieux secret de la Déesse, qui pourrait avoir de terribles conséquences lorsque placé entre de mauvaises mains.



Vous avez sans doute déjà deviné, mais la première chose qui m'a charmé de ce livre est sa couverture. Luzerne Rousse, nouvelle et prometteuse maison d'édition québécoise, est entre autres connue pour ses couvertures magnifiques, et celle-ci n'y fait pas exception. Ce roman, Azura, est leur premier titre paru, et il en met plein la vue! 

Ce qui, de prime à bord, m'a le plus surpris dans ma lecture, ce fut le fait que le roman démarre très rapidement. Le prologue m'a tout de suite plongé dans le cœur d'une histoire mystérieuse, et j'ai été très étonnée (agréablement, d'ailleurs!) de me rendre compte que ce tome ne serait pas du tout un tome introductif, comme il est souvent le cas pour les premiers tomes. 

L'auteure, très jeune et pourtant bien habile avec les mots, m'a amené dans un monde nouveau, un univers magique et enchanteur dans lequel j'ai adoré me trouver. Son écriture est douce, fluide, et pourtant elle a un je-ne-sais-quoi de percutant, d'addictif, et la touche d'humour que l'auteure insère parfois dans son récit a rythmé cette lecture de façon qu'il m'a été difficile de poser mon livre. La seule chose que j'ai moins aimé a peut-être été l'inconstance du langage, qui était parfois très soutenu, et parfois trop familier. À quelques reprises, j'ai trouvé que cette instabilité faisait perdre un peu de crédibilité aux personnages.

Avec Azura: La légende des pierres, je me suis immergée dans un univers profond et bien pensé, qui hésite entre le monde d'aujourd'hui et un autre monde, caché, dans lequel règne une atmosphère sensationnelle tout droit sortie du Moyen-Âge. Les personnages, aussi différents que les deux mondes dont il est question dans le roman, ont fait de cette histoire un récit amusant dans lequel se mêlent une quête réelle et fabuleuse menée par de jeunes protagonistes sûrs d'eux et courageux, une course contre le temps, une bataille entre ce qui est bien et ce qui est mal, et des aventures qui se multiplient de chapitres en chapitres. 

Si vous avez envie de vous plonger dans quelque chose de beau, de nouveau, d'agréable, de jeunesse, qui mélange fantastique, amour, amitié et courage, je vous conseille ce roman. Je remercie énormément les éditions Luzerne Rousse pour cette belle lecture! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire