vendredi 31 octobre 2014

In My Mailbox - Octobre 2014

Bonjour, bonjour! 

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour faire le sommaire des acquisitions du mois d'octobre dans un In My Mailbox (mon premier IMM!). 



Bon, il faut savoir d'avance que je ne travaille pas (enfin, moyennement), donc les revenus monétaires sont énormément faibles et que, donc, je suis beaucoup plus encline à emprunter à la bibliothèque qu'à acheter des livres (oui, oui, je sais, c'est vachement triste, je trouve aussi!), donc les acquisitions telles quelles seront sûrement plutôt faibles elle aussi, mais parfois (je dis bien parfois) il m'arrive d'avoir un tas de livres acquis au cours du mois, si ma mère se sent généreuse et me propose de m'en acheter un ou encore si mon copain m'en achète un (et comme il est très merveilleux, il le fait souvent. Prenons quelques secondes pour remercier les gentlemen de cette Terre, sans qui nous n'aurions pas le plaisir d'avoir en notre possession des romans). 



_____________________________________________________

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.



Livres achetés:
Le Joyau de Amy Ewing
Le Carrousel de Jennifer Tremblay
L'étranger d'Albert Camus
L'Avare de Molière




Livres reçus:
A kiss in the Dark de Cat Clarke
Cinder de Marissa Meyer
Night School de C. J. Daugherty


Livres empruntés (et lus ou en cours de lecture):
Enfernité de Brodi Ashton
Coeurs brisés, têtes coupées de Robyn Schneider


LECTURES DU MOIS D'OCTOBRE:

L'Avare de Molière



mardi 28 octobre 2014

Enfernité de Brodi Ashton

Enfernité

Brodi Ashton

Éditions Milan

378 pages


Résumé:

Enfernité… un monde parallèle dont les habitants, les Enfernautes, se nourrissent du désespoir des humains. Un monde où Nikki a vécu et qui l’a vidée de ses émotions.

Maintenant Nikki a six mois devant elle. Six mois pour choisir entre une vie mortelle, sur Terre, auprès de Jack, et l’immortalité en Enfernité aux côtés du sombre et ténébreux Cole. Un choix pas si évident que ça…

Mon avis:

Il faut avouer que la couverture est géniale, non? Je l'aime beaucoup. Elle m'inspire tellement de choses, tellement que je me devais de lire ce livre. Le résumé, qui ne donnait pas trop d'indices sur la trame du roman, me donnait aussi envie. Bref, tout en ce livre me criait «Allez, lis-moi! Lis-moi!» Et je n'ai aucune résistance. Et une chance, car sinon je serais passée à côté de ce très bon roman. 

Nous sommes du point de vue de Nikki, une jeune de 17 ans, qui vient de ressortir de l'Enfernité, un univers parallèle au monde des vivants. Elle y est restée 6 mois en thermes d'humains et 1000 ans en thermes d'Enfernautes (le nom donné aux gens qui viennent de cet endroit). 1000 ans, ce n'est pas rien. Et ça se ressent tellement bien dans le personnage de Nikki, dans sa manière de parler et de penser, comme si un morceau d'elle-même s'était à jamais perdu - ce qui est le cas, je dirais. 

J'ai beaucoup aimé Nikki, je la trouvais si attachante malgré sa froideur du début (qui se comprend très bien) et ses réflexions parfois injustes. Elle a vécu plusieurs traumatismes et au contraire de plusieurs personnages de roman, elle ne s'appitoie pas sur son sort, elle ne pleurniche pas à toutes les pages sur sa vie. Non. Elle pense à ses traumatismes mais elle relève ses manches et affronte, comme une vraie femme, comme une guerrière. Elle est forte et intelligente et je l'ai adoré pour cela. Sa manière de prendre les choses, de les maîtriser, des les faire évoluer m'a étonné et ça m'a plu. 

Jack a conquis mon coeur. Au complet. Je l'ai beaucoup apprécié et le personnage en tant que tel était merveilleux. Je trouve que la manière que Brodi Ashton a de décrier ses personnages les rend si vivants et si «normaux» (comme si ils auraient pu être mes amis à moi et pas que des personnages tirés d'un roman young-adult) que c'en est vraiment super.

Ce que Jack fait pour Nikki, toutes les actions qu'il accompli pour elle m'ont rendue toute chose. Chaque page qui passait, j'ai pensé à mon copain, et sans même comparer, j'ai vu que Jack était pour Nikki à peu près ce que mon amoureux était pour moi (merveilleux, toujours à mes côtés, toujours là pour m'aider à réparer mes erreurs, à m'encourager, à souffrir à ma place même) et ce que j'ai retrouvé d'humanisé dans ce roman m'a vraiment conquis. 


Par contre, j'ai beaucoup moins aimé Cole, même si je sais que ça faisait partie de son personnage d'être ainsi. Il est né ainsi, il sera comme ça toute sa vie. Chiant, égoïste, égocentrique, ingrat. 

Le récit tourne autour de la mythologie, et ceci, c'est un point que j'adore. J'étudie le mythologie, j'adore la mythologie, je mange de la mythologie, donc pas besoin de vous dire que cet aspect-ci du roman m'a très très très plu! C'était bien tourné, c'était bien expliqué et la mythologie avait une bonne place dans l'histoire sans pour autant que le roman ne tourne qu'autour de ça. 

J'ai adoré l'écriture de l'auteure. Elle écrit très bien, d'une manière qui donne envie de continuer, de tourner les pages de plus en plus vite.  

L'intrigue est assez bien mené même si on se doute quand même beaucoup de la tournure que prendra la fin (enfin, pour ma part), mais ce n'est pas un problème et ça n'a rien enlevé à ce livre. D'ailleurs la fin. Parlons-en (enfin pas trop, je ne voudrais pas vous spoiler). C'est une fin poignante, déstabilisante. Et emplie d'espoir, d'amour et de malheur à la fois. Je l'ai bien aimé. Elle présage une suite haute en couleurs! 

En résumé, ce roman fut une très très agréable lecture et je suis très contente de m'y être lancée. Les personnages sont attachants et le récit est très bien mené et attrayant. Je vous suggère ce roman si vous aimez les young-adult, le fantastique, la mythologie et l'amour! 



Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 





Pour voir mon article sur la présentation du challenge, c'est ici! 

Ce roman faisait aussi partie de mon Bingo Livresque, pour la case « Un livre emprunté »! 
L'article du Bingo Livresque est ici! 



Et ce roman faisait AUSSI partie de mon challenge Hallowctober, que vous pouvez retrouver JUSTE ICI



Top Ten Tuesday #4

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani



Le thème de cette semaine est
Les 10 livres à lire à l'Halloween

1. Pouvoirs obscurs de Kelly Armstrong


 2. Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantskey



 3. Hantée de Maureen Johnson




4. La sage Wicca de Cate Tiernan



4. Chambre 426 de Madeleine Robitaille





dimanche 26 octobre 2014

C'est lundi, que lisez-vous? #2


Voici un rendez-vous mis en place par Galleane et Malou. Il s'agit de rendre compte de nos dernières lectures, de celles actuelles et des prochaines en répondant à 3 questions.

La semaine dernière, j'ai lu
Night School Tome 1 de C. J. Daugherty,
qui fut une très très très belle découverte que j'ai tout simplement adoré! 


Antigone de Sophocle
que j'a lu pour mon cours de Littérature et Transpositions.

En ce moment, je lis
Enfernité de Brodi Ashton (pour mon Hallowctober!)
Jusqu'à maintenant, il est super bon! Je n'arrive pas à m'en détacher.
La chronique viendra bientôt car il ne me reste qu'une soixantaine de pages à lire.



Ce que je lirai par la suite
Je serais sensée lire Soeurs Sorcières de Jessica Spotswood pour mon Hallowctober (ce serait mon dernier livre pour ce challenge), mais je ne sais pas si ça va vraiment me tenter de me plonger là-dedans tout de suite...
Je verrai bien! 

Et je devrai lire Bonheur d'ocassion de Gabrielle Roy pour un autre de mes cours. 


mercredi 22 octobre 2014

Top Ten Tuesday #3

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani



Le thème de cette semaine est
Les 10 personnages secondaires sur lesquels vous voudriez avoir un livre

1: Tara du roman Cruelles de Cat Clarke


2: Noah de Qui est Mara Dyer? de Michelle Hodkin


3: Isabel de Irrésistible Alchimie de Simone Elkeles



4: Drew de Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay



5:  Scarlet de Quelqu'un comme toi de Sarah Dessen



6: Adrian de Vampire Academy


mardi 21 octobre 2014

Night School Tome 1 de C. J. Daugherty

 Night School Tome 1 

C. J. Daugherty

Éditions Robert Laffont

467 pages

Résumé:

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internat au règlement quasi militaire. Contre toute attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser...

Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.

Allie en est convaincue: ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer...

Mon avis:


Ce livre a passé très proche d'être un coup de coeur. Et même, je dirais qu'il en est un, mais un petit. Mais reste-t-il que ce roman, c'est quelque chose d'ex-tra-ordi-naire! 

Au début, Night School me faisait énormément penser à quelques mixtes d'histoires, notamment Hex Hall de Rachel Hawkins ou Damnés de Kate Lauren, mais il s'est avéré que plus les pages défilaient (et à la vitesse de la lumière), plus l'histoire se distanciait des ressemblances que j'avais cru remarquer entre ces trois oeuvres. 

J'ai adoré du début à la fin. Dès la première page, j'ai su que j'allais aimer ce roman. Que je n'allais plus le lâcher. Que je ne voudrais pas dormir sans avoir lu la fin. Tout ça, mesdames et messieurs, s'est avéré être vrai. 

Allie est une adolescente qui a vécu des choses dures (et mêmes pénibles) les années d'avant et cela se ressent vraiment très bien dans son attitude, sa manière de penser ou de parler et j'ai tout simplement adoré son côté je-m'en-foutisme du début, qui, au fil de l'histoire, a énormément évolué! 

D'ailleurs, un aspect que j'ai vraiment beaucoup aimé a été l'évolution d'Allie entre le début et la fin. Je vivais en même temps les changements qui se faisaient dans sa tête et dans sa manière de voir les choses. J'ai vu ses barrières s'abaisser et j'ai senti une énorme évolution en elle. J'ai adoré pouvoir assister à cela, et je trouve (personnellement) que ça a donné beaucoup plus d'émotions et de vraisemblance au roman

J'ai beaucoup aimé l'écriture de C. J. Daugherty, qui était pas du tout compliquée, facile à suivre, mais pas trop simple non plus. C'était un parfait juste milieu. Sa manière d'écrire m'a tout de suite fait entrer dans son histoire et grâce à ça, j'ai aussi pu m'attacher très fortement aux autres personnages, dont Carter. 

AAAAAAAAAH, Carteeeeeeeer. Eh ouais, ce fut aussi un des gros points positifs de ce roman. Et même très gros. Dans ma tête, il est si beau, si sexy, si parfait. Même si parfois, j'avais envie de lui crever les yeux avec un crayon-bille, il n'en reste pas moins que cet homme est selon moi merveilleux. Il a tout du mix parfait (beauté, intelligence, mystérieux, ténébreux, parfois très chiant) pour être un personnage masculin dont on tombe facilement sous le charme. Je l'ai adoré, même si (comme dit plus haut) parfois, j'avais envie de le frapper et de lui hurler après. Je crois que ça faisait partie de son charme!

Le mini-hic, c'est que je n'aime pas les triangles amoureux. Et que dans Night School il y en a un trèèèès présent. Mais ce détail ne m'a pas empêché d'aimer (que dis-je? Adorer plutôt!) cette lecture. Et même que j'ai plutôt bien aimé Sylvain, même si Carter le dépasse haut-la-main.

Je dois avouer qu'avant de commencer ce roman, je croyais que c'était un roman fantastique (style avec des vampires, des loups-garous ou peu importe quelle autre créature), mais en fait, non. Ce n'est pas un spoil, c'est juste mon cerveau qui avait cru, pour je ne sais quelle raison (sûrement le résumé très mystérieux, qui me faisait penser à un autre résumé d'un roman fantastique, donc j'avais lié les deux ensemble), que cette histoire était basée sur fantastique. Vous devez donc savoir qu'au fil des pages, j'ai été surprise, et même très surprise et que j'y allais de surprises en surprises (mondieu, le nombre de mots «surprise» est hallucinant).  Ce livre est une bombe. Une vraie bombe avec un vrai compte à rebours. Les tic-tac au fil de l'histoire et le boum! exceptionnel de la fin

Bon, mini-bémol par ici. En fait, vers la fin, j'ai trouvé que l'histoire ralentissait et la fin fut beaucoup moins bonne que ce je ne m'y attendais. En même temps, c'est sûr que je m'attendais à quelque chose d'explosif et de WOW! vu le reste du roman (parce qu'il est vraiment booon!), mais la fin m'a quand même un peu - tout petit petit peu - déçue. Par contre, cette fin promet une suite très bonne aussi. Les mystères évoqués à la fin me font tellement envie que je crois que je vais aller m'acheter TOUT DE SUITE le deuxième tome car je ne tiendrai pas longtemps. 

Comme je l'ai dit plus haut, côté mystères et questionnement, ça été fabuleusement rempli. Il n'y a pas eu un seul chapitre qui soit passé sans que je ne pose des questions (les mêmes questions qu'Allie se posait, en fait) et que je veuille absolument trouver des réponses. Je faisais mes hypothèses, des dizaines d'hypothèses et plus je lisais, plus il y en avait qui se rajoutaient. J'ai adoré ça. 


Ce roman est vivifiant, addictif et mystérieusement attractif! 

En résumé, ce fut une très bonne lecture, un petit coup de coeur, un roman que je ne regrette vraiment aucunement d'avoir découvert. Je vous le conseille vivement. Allez, foncez! 


***



Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 




Pour voir mon article sur la présentation du challenge, c'est ici! 

Ce roman faisait aussi partie de mon Bingo Livresque, pour la case « un meurtre a lieu »! 
L'article du Bingo Livresque est ici! 





lundi 20 octobre 2014

Fleur de Fantôme de Michele Jaffe


Fleur de Fantôme


Michele Jaffe
Éditions Hachette
461 pages


100 000 dollars. 100 000 dollars pour se glisser dans la peau d’une étrangère. Voilà le marché que proposent Baine et Bridgette à Eve Brightman, le parfait sosie de leur cousine. 100 000 dollars pour vivre la vie d’une autre, une vie de luxe absolu, alors qu’Eve n’a connu que les familles d’accueil, la misère et la faim. Le prix de cette mission de rêve ? Convaincre une famille entière du retour de la fille prodigue, Aurora. Empocher l’héritage. Le partager. Et disparaître Un jeu d’enfant… sauf que rien ne va se passer comme prévu…


Michèle est l'auteure d'un autre thriller du même genre que Fleur de Fantôme, Hantise. J'avais déjà lu ce dernier il y a quelques années, et je me souvenais beaucoup de l'histoire et du récit, signe qu'il m'avait quand même marqué, hein. Quand j'ai vu que cette auteure publiait un roman dans la collection Black Moon, je me suis laissée tenté non seulement car le résumé semblait assez bon et très intriguant et que la couverture était magnifique. Le titre, quant à lui, est aussi très joli, il semble éphémère et doux. J'adore les titres comme ça, qui laisse place à l'interprétation du lecteur.


Je ne peux pas dire que j'ai lu ce livre, mais je l'ai complètement et entièrement dévoré. Je ne savais plus comment m'arrêter de lire, les pages tournaient à la vitesse de l'éclair, je voulais toujours en savoir plus, tout découvrir, même si j'avais peur d'arriver à la fin trop vite et que ma lecture soit finie.


Comme vous pouvez le contaster, j'ai beaucoup apprécié ma lecture, qui n'était pas tellement légère, mais très agréable.

On suit Eve, une jeune adulte, qui amasse les petits boulots et qui vit toujours sur le départ pour pouvoir survivre à sa vie très pauvre et assez triste. Un soir, elle rencontre Baine, l'enfant d'une famille très connue et très nantie, qui lui propose le marché de se faire passer pour leur cousine disparue, Aurora, dite Roro. Pourquoi? Parce que Eve lui ressemble comme deux gouttes d'eau, et que Baine a besoin de faire croire que sa cousine est revenue parmi eux.

Le fait est que Eve accepte, mais sans vraiment y réfléchir, comme si ça allait de soi de se faire passer pour une personne disparue pendant quelques semaines, pour pouvoir, à la fin de son périple, avoir en main les 100 000 dollars promis. Ce détail m'a quelque peu chiffonné, mais j'ai vite vu que par la suite, tout était beaucoup mieux développé et plus détaillé, j'ai donc tout de suite oublié ce petit hic. De toute façon, on peut facilement comprendre Eve, qui semble avoir un lourd passif et très peu de moyens, de prendre cette décision hâtivement car dans ses conditions, elle n'aurait pas pu y réfléchir milles ans. 

L'histoire est très bien, les personnages sont merveilleusement mis en place, ils ont tous un petit quelque chose que j'aime bien, quelque chose qui fait d'eux des êtres presque vivants dans ma tête, quelque chose d'unique et de rafraîchissant. Je me suis même attachée aux «méchants» qui ne sont pas vraiment méchants, mais qui ne font pas partie de la clique des gentils. Ça prouve à quel point Michelle Jaffe a fait un excellent travail côté mise en place des personnages et des personnalités de chacun. 

Je me suis beaucoup mise à la place de Eve - devenue Aurora -, et j'ai adoré cela. Elle était différente parmi toutes ces personnes nantis et snobinards, et son petit côté sensible, qu'elle cache à tout le monde, m'a beaucoup touché


Ce que j'ai aussi beaucoup aimé, c'est que les mystères du récit ne sont vraiment dévoilés qu'à la toute fin, et tout vient en une grosse explosion. J'ai été surprise et épatée en même temps, j'ai beaucoup aimé toutes les révélations qui se suivaient les unes après les autres. Ça donnait l'impression d'arriver à un feu d'artifice, et plus les pages tournent, plus les feux d'artifice éclatent plus vite et plus fort.  


Un minuscule petit détail qui me dérange un peu, encore aujourd'hui, quelques jours après ma lecture, est le fait que parfois, Eve a des flashback de son passé, son enfance. Finalement, ces flashback, que je croiyais être importants, ou du moins source d'intrigue, ne sont pas grand chose à la fin, comme si l'auteure ne se rappelait plus qu'elle les avait écrit. J'aurais aimé en savoir plus, et découvrir pourquoi ces flashbacks exacts lui revenaient-elle. 

Bref, ce n'est pas ce détail qui m'a empêché d'aimer ma lecture, loin de là. 

En résumé, ce fut une lecture passionnate bourrée d'intrigues et de mystères, le tout très bien ficelé! 


  _____________________________________________

Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni! 






Immortalité de Gillian Shields


Immortalité
Gillian Shields
Éditions AdA 
360 pages


L’école de l’abbaye de Wyldcliffe pour jeunes filles, installée dans un manoir gothique dans le paysage désolé des landes du nord, est élitiste, chère et inhospitalière. Quand Evie Johnson doit quitter sa maison près de la mer pour devenir la nouvelle étudiante boursière de l’école, elle se sent plus isolée que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Les enseignantes sévères, les étudiantes snob et l’atmosphère oppressante de Wyldcliffe la font se sentir incroyablement seule. Sa seule bouée de sauvetage, c’est Sebastian: un jeune homme rebelle, moqueur et dangereusement attirant qu’elle rencontre par hasard. Les sentiments d’Evie pour lui s’intensifient avec chaque rencontre, mais elle craint qu’il lui cache quelque chose au sujet de son passé. Et elle est hantée par les apparitions d’une étrange fille fantomatique; une fille qui ressemble si étrangement à Evie, qu’on pourrait croire qu’il s’agit de sa soeur. Evie est lentement entraînée dans un enchevêtrement de passé et de présent qu’elle ne maîtrise plus. Et au moment où les extraordinaires forces élémentales de Wyldcliffe s’élèvent telle une mer démontée, Evie découvre une étonnante vérité qui concerne Sebastian et son propre destin.

Je déteste dire que je n'ai pas aimé un livre, je me sens un peu mal de me dire que je n'ai presque rien aimé d'une lecture, en pensant à tout le travail effectué par les éditeurs et l'écrivain (et plus encore) pour faire de ce manuscrit un vrai roman. Mais honnêtement, je n'ai vraiment mais vraiment pas aimé ce livre. 

J'en suis ressortie déçue, avec incompréhension, un peu amère. 

En commençant ce livre, déjà je n'étais pas trop friante, mais je me disais que j'allais sûrement bien aimer, croyant que les mystères, les découvertes, le fantastique et le paranormal me plairait énormément. Et de plus, habituellement, j'aime beaucoup les livres que publient la maison d'édition Ada, mais pour ce roman-ci, je me suis trompée. 

Bien sûr, l'auteure essaie de faire vivre un mystère, mais il ne marche vraiment pas, au point où j'ai pensé quelques fois arrêté ma lecture, sachant déjà où tout mènerait. J'en étais pratiquement découragée. 

Le livre ne comportait presque pas de péripities palpitantes, c'était plutôt calme dans tous les chapitres, et je crois que c'est ce qui m'a le plus déçu, le fait de ne rien vivre dans cette lecture. J'aurais voulu être surprise, rire ou ressentir de la tristesse à tel ou tel moment du livre, mais non, nada, niet

Les moments que j'ai bien aimé, c'est quand nous lisons le journal intime de Lady Agnes, c'est des pages plus attrayantes que le reste de l'histoire elle-même. 

Pour ce qui est des personnages, je ne me suis attachée ni à Evie (qui me tapait même 
royalement sur les nerfs), ni a Sebastian, ni a Sarah ni même à Hélène. Je crois que l'auteure n'a pas pris assez de temps pour nous les faire «rencontrer», et que je ne me sentais pas proche d'eux du tout. Je trouvais Evie étrange, parfois égoïste, souvent indécise et faible, et ça, ça m'a énervé. J'ai détesté Sebastian, ses gestes, ce qu'il disait, la manière dont il agissait, bref, ce qu'il était. 

Le style de l'auteure était léger, peut-être un peu trop justement, fluide mais peu concentré.  
Malheureusement, ce fut une lecture plutôt moyenne, et je ne pense pas lire la suite, à moins que le résumé m'allume extrêmement, mais cela m'étonnerait fort bien. J'espère juste que l'histoire sera mieux rafistolé dans les tomes suivants et que le tout donnera un meilleur résultat. 

Je tiens par contre à rappeler que ceci n'est qu'une opinion personnelle et que ce n'est que subjectif. Je suis sûre que plusieurs personnes ont aimé ce roman et qu'ils seront sidérés en lisant ma chronique, mais chacun son point de vue. 

Sur ce, j'aimerais bien savoir votre avis à vous aussi! 

  _____________________________________________
Ce roman faisait partie de mon challenge young-adult/jeunesse organisé par Muni!